Recrutement

Doctorat financé, commençant en janvier 2024, sous la supervision de Benoit Coasne (LIPhy), Simon Gravelle (LIPhy) et Yann Magnin (TotalEnergies, Pau).

Description du sujet de thèse

Afin d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, iles méthodes de captation de CO2 dans l'air à l'aide de matériaux nanoporeux apparaissent comme une piste prometteuse. Dans ce contexte, les outils de la simulation numérique permettent de mieux comprendre les phénomènes moléculaires responsables pour le piégeage thermodynamique et cinétique du CO2 dans ces matériaux -- notamment, afin d'assister la conception de systèmes expérimentaux efficaces. L'objectif de cette thèse est double. (1) En utilisant des simulations moléculaires, nous proposons d'identifier les phénomènes microscopiques qui gouvernent la séparation du CO2 au sein d'un matériau nanoporeux. (2) En utilisant une stratégie bottom up, les résultats obtenus à l'aide de simulations moléculaires seront utilsés pour prédire le confinement et le transport des mélanges CO2/N2/H2O à l'échelle macroscopique.

Contexte de travail

La personne recrutée travaillera au sein du laboratoire interdisciplinaire de Physique (LIPhy). La personne recrutée sera rattachée à l'équipe Physique Statistique et Modélisation. Le doctorant sera coencadré par Dr. Benoit Coasne (LIPhy), Dr. Simon Gravelle (LIPhy) et Dr. Yann Magnin (Total Energies, Centre de recherche Pau).

Pour postuler

https://emploi.cnrs.fr/Offres/Doctorant/UMR5588-BENCOA-010/Default.aspx

Mots-clés
dynamique moléculaire, CO2, milieu poreux, modèles du réseau, adsorption, transport

 

Mis à jour le 19 juillet 2023