modelisation_dynamique
modelisation_dynamique

Recrutement, Recherche

Pour se mettre en forme, l'épithélium flambe. Les organismes vivants adoptent une forme au cours de leur morphogenèse, contrôlée par le programme génétique. Nous montrons que dans l'embryon de Drosophile, la formation du sillon ventral correspond à un flambage en tension du tissu ventral, initialement courbé.
Ce sont des forces mécaniques générées par le "squelette" des cellules elles-mêmes qui conduit à ces changements de forme. Le réseau d'actomyosine est un composant de ce cytosquelette qui peut générer des contraintes contractiles. Celles-ci s'intègrent à l'échelle de l'embryon entier via des adhésions cellule–cellule. Pendant les phases précoces du développement de l'embryon de Drosophile, on sait que l'actomyosine joue un rôle prépondérant pour plier le futur mésoderme sous la forme d'un sillon sur la face venrale de l'embryon. Nous montrons que la contractilité d'actomyosine, qui tend la surface externe de l'embryon, agit comme un fil à couper le beurre, creusant cette surface sous la forme d'un pli rectiligne suite à un événement de flambage.
Mis à jour le 27 septembre 2022